Haïti / Sécurité 42 arrestations dans les zones sensibles depuis juillet, informe la police

Published On August 6, 2019 | By Charité Thélot | Nouvelles

Le  porte-parole adjoint de la police nationale d’Haïti (PNH), Gary Desrosiers a confirmé l’arrestation de 42 individus suite à une série d’opérations menées dans des zones sensibles de la capitale dont Martissant, Bicentenaire, Village de Dieu et le Centre-Ville, depuis le mois de juillet. Parallèlement, 2317 policiers sont déployés sur le territoire pour assurer la sécurité durant la période estivale.

Port-au-Prince, le mardi 6 août 2019. La direction départementale de l’Ouest (DDO) de la police nationale d’Haïti (PNH), a présenté ce mardi 6 août 2019, le bilan partiel des opérations menées à Port-au-Prince par les différentes unités de l’institution policière depuis de mois de juillet.

Ce ne sont pas moins de 42 individus qui ont été appréhendés dans des zones sensibles de la capitale dont Martissant, Bicentenaire, Village de Dieu et le Centre-Ville, informe Gary Desrosiers, qui confirme l’arrestation lundi soir, de deux individus à Martissant pour leur implication présumée dans le massacre de La Saline les 13 et 14 novembre 2018.

Il s’agit du présumé chef de gang de « Bois d’homme » répondant au nom de Tony Dérilus alias « King Toto » et d’un de ses lieutenants. Ils avaient en leur possession un pistolet de calibre 9 millimètres.

Ces opérations ont aussi permis aux forces en l’ordre de récupérer 25 armes à feu dont 3 appartiennent à l’institution policière, précise Garry Desrosiers.

Ce sont en tout 498 arrestations qui ont été effectuées depuis le mois de juillet dans les différentes communes dundepartememt de l’ouest, affirme M. Desrosiers qui fait aussi état de 17 morts et 52 blessés dans des accidents de la circulation.

« Vols à mains armées, braquages, assassinats, tentatives d’assassinat, vols de motos et de véhicules, homicides et détension illégale d’armes à feu, sont entre autres, les chefs d’accusations retenus contre les personnes appréhendées.

Garry Desrosiers ajoute que, suite à plusieurs coups de filet réalisés par la PNH, les agents ont précédé su démentèlement d’un réseau de gang spécialisé dans des braquages, faux et usage de faux.

Une opération menée le 15 juillet dernier à Shada, dans la commune de Coix-des-Bouquets, a aussi permis aux forces à l’ordre de procéder à l’arrestation de 3 présumés bandits soupçonnés d’appartenir au gang de « Ti Hougan ».

Il s’agir de Wisly ainsi connu, Glamond Ronal et Chéry Évens. Ce dernier a été appréhendé entre possession de deux pistolets de calibre 9 millimètres. Il faut dire qu’un proche de « Ti Hougan » avait démenti dans un entretien exclusif accordé à Vant Bef Info que ces individus font partie du groupe de « Ti Hougan ».

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *