June 16, 2024
Une série d’actes de violence continue de secouer la capitale haïtienne, Port-au-Prince, souligne M. Renaud, notant que la consternation a atteint son paroxysme avec l’assassinat de trois policiers dimanche, à un moment où, selon lui, “le pays semblait enfin bénéficier d’une accalmie après l’arrivée de Garry Conille”. Josué Renaud, exprimant sa profonde indignation, a réitéré son appel au remplacement « immédiat » du Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH), M. Franz Elbé pour « incompétence ». » Combien de policiers devront encore perdre la vie avant que l’on se rende compte que Franz Elbé est incapable non seulement de protéger la population, mais aussi de protéger ses propres agents « ? Selon le Dr Renaud, l’incapacité du DG Elbé « en disgrace depuis l’effondrement du Pénitencier national », à assurer la sécurité de sa propre maison est un symptôme alarmant de son incapacité à diriger la PNH, une noble institution Pour lui, il est impératif que le prochain gouvernement se penche sérieusement sur cette question et remplace immédiatement Franz Elbé par une personne compétente capable de répondre aux besoins criants du pays en matière de sécurité, notamment le syndicat de police très actif SINAPOHA. En parallèle, le Dr. Renaud met en garde le Dr. Garry Conille concernant la formation de son cabinet, composé éventuellement d’au moins « un ancien ministre de Tèt Kale 3, » dont les performances passées et la connivence avec Michel Martelly ont été largement critiquées. « Il n’est pas question de réchauffer des bouillons déjà refroidis », a-t-il déclaré, soulignant la nécessité d’un renouvellement véritable et efficace des responsables de la sécurité nationale.

Une série d’actes de violence continue de secouer la capitale haïtienne, Port-au-Prince, souligne M. Renaud, notant que la consternation a atteint son paroxysme avec l’assassinat de trois policiers dimanche, à un moment où, selon lui, “le pays semblait enfin bénéficier d’une accalmie après l’arrivée de Garry Conille”. Josué Renaud, exprimant sa profonde indignation, a réitéré son appel au remplacement « immédiat » du Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH), M. Franz Elbé pour « incompétence ». » Combien de policiers devront encore perdre la vie avant que l’on se rende compte que Franz Elbé est incapable non seulement de protéger la population, mais aussi de protéger ses propres agents « ? Selon le Dr Renaud, l’incapacité du DG Elbé « en disgrace depuis l’effondrement du Pénitencier national », à assurer la sécurité de sa propre maison est un symptôme alarmant de son incapacité à diriger la PNH, une noble institution Pour lui, il est impératif que le prochain gouvernement se penche sérieusement sur cette question et remplace immédiatement Franz Elbé par une personne compétente capable de répondre aux besoins criants du pays en matière de sécurité, notamment le syndicat de police très actif SINAPOHA. En parallèle, le Dr. Renaud met en garde le Dr. Garry Conille concernant la formation de son cabinet, composé éventuellement d’au moins « un ancien ministre de Tèt Kale 3, » dont les performances passées et la connivence avec Michel Martelly ont été largement critiquées. « Il n’est pas question de réchauffer des bouillons déjà refroidis », a-t-il déclaré, soulignant la nécessité d’un renouvellement véritable et efficace des responsables de la sécurité nationale.

L’Office de la Protection du Citoyen exprime son indignation suite à l’assassinat de trois (3) policiers, ce...