Haïti – Insécurité : Les Maires d’Haïti condamnent l’attaque armée contre la Mairie de Croix-des-Bouquets

Published On February 6, 2020 | By Charité Thélot | Nouvelles

La Fédération Nationale des Maires d’Haïti (FENAMH) dit condamner avec la dernière rigueur les actes de vandalisme perpétrés, le lundi 3 février 2020, sur les locaux de la Mairie de Croix-des-Bouquets mettant en danger la vie des membres du Conseil Municipal, des employés et des Cruciens. Elle demande aux autorités concernées de prendre toutes les dispositions nécessaires en vue de garantir la sécurité du Maire principal, Rony Colin et ses assesseurs, ainsi que les membres de leurs familles.

roix-des-Bouquets, le mercredi 5 février 2020.- Environ 24 heures après l’attaque armée perpétrée contre les locaux de la Mairie de Croix-des-Bouquets, le lundi 3 février dernier, les Maires d’Haïti s’insurgent contre ces actes répréhensibles et qui représentent une atteinte grave aux principes démocratiques.

Ils demandent par conséquent que des dispositions soient adoptées par les autorités policières et judiciaires afin de garantir la sécurité du Maire Rony Colin et de ses assesseurs, des membres de leurs familles, des employés, ainsi que de l’hôtel de ville et tous les biens meubles et immeubles de la Municipalité,

À travers leur structure associative, les Maires d’Haïti apportent leur plein soutien au Conseil Municipal de Croix-des-Bouquets. Ils renouvellent leur solidarité pleine et entière au Maire Rony Colin.

De ce fait, la Fédération Nationale des Maires d’Haïti (FENAMH), dans une note de presse datée du 4 février 2020, dont copie est parvenue à la rédaction de Vant Bèf Info (VBI), dit condamner avec la dernière rigueur ces actes de vandalisme contre l’Hôtel de ville de Croix-des-Bouquets mettant en danger la vie des membres du Conseil Municipal, celle des employés et des citoyens/citoyennes de la Commune.

Aussi, demande-t-elle que la justice prenne les mesures nécessaires afin de poursuivre, juger, punir les coupables conformément à la loi.

De cet ordre d’idées, le nommé “Bob Anel” a été indexé comme auteur de cette attaque perpétrée par des individus qui seraient membres du gang baptisé “chiens mechants”.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *