Cap-Haïtien : le délégué départemental du Nord arrêté dans le cadre de l’affaire Café Trio

Published On May 13, 2019 | By Charité Thélot | Nouvelles

Le représentant de l’Exécutif dans le Nord, arrêté pour enquête dans le cadre du meurtre d’un citoyen capois en 2018. A Port-au-Prince, le nom du délégué départemental de l’Ouest est cité dans le massacre de La Saline alors que le sénateur Gracia Delva est accusé de connivence avec un des chefs de gang, Arnel Joseph. La corruption a gravi tous les échelons en Haïti depuis ces derniers temps et même le Parlement n’est pas épargné.

Le délégué départemental du Nord, Antonio Jules a été appréhendé lundi par les forces de police du Cap-Haïtien, a appris Rezo Nòdwès.

Accusé dans l’affaire du Café Trio, le représentant de l’Exécutif dans le Nord, avait fait l’objet, la semaine dernière d’une mesure d’interdiction de départ, émise par le juge d’instruction en charge de ce dossier, Me Emmanuel Vertilaire.

Le juge Vertilaire, évoquant la procédure d’information ouverte et suivie en son Cabinet d’instruction contre Antonio Jules et Guensly Joseph (Timo), avait indiqué dans son ordonnance que ces derniers ont été inculpés d’association de malfaiteurs et de meurtre sur la personne de Jacques Dubois lors de cette attaque survenue le 28 avril 2018.

Le chauffeur du délégué départemental, Youmy Toussaint, a été arrêté, il y a quelques jours, dans le cadre de cette attaque à gaz lacrymogènes perpétrée le 28 avril 2018, à Café Trio, au Cap-Haïtien, lors d’une conférence animée par les sénateurs Youri Latortue et Jacques Sauveur Jean autour du dossier de la dilapidation des fonds Petrocaribe.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *