Petite Rivière de l’Artibonite : Reprise des activités au Commissariat de la commune

Published On April 24, 2019 | By Charité Thélot | Nouvelles

inq (5) jours après l’attaque perpétrée par des individus lourdement armés, membres d’un gang fonctionnant dans la localité appelée « Savien » (Artibonite), contre le commissariat de Petite Rivière de l’Artibonite, un calme apparent a été constaté, le 24 avril, dans la zone. Ce qui entraîne la reprise des activités audit commissariat sous la surveillance des agents spécialisés de la Police nationale d’Haïti (PNH).

Les activités se déroulent comme à l’ordinaire au commissariat de Petite Rivière de l’Artibonite, cinq (5) jours après l’attaque armée réalisée par des présumés bandits du gang de « Savien ». Ces présumés bandits ont reçu le support du puissant chef de gang du Village de Dieu (Port-au-Prince), Arnel Joseph, qui a établi depuis plusieurs semaines son quartier général à Marchand Dessalines (Artibonite).

Les agents spécialisés dépêchés sur les lieux ont permis à l’institution policière de reprendre le contrôle du commissariat vandalisé par les malfrats, lors de cette attaque armée. C’est ce qui a permis aux habitants des localités avoisinantes de vaquer librement à leurs activités.

Aussi, faut-il rappeler que lors de cette attaque armée survenue à Petite Rivière de l’Artibonite, le 19 avril 2019, deux (2) présumés bandits ont été tués au cours des échanges de tirs avec les forces de l’ordre. Un agent de la PNH est sorti blessé en la circonstance, a confirmé le porte-parole de l’institution policière Michel-Ange Louis Jeune.

En plus des enlèvements contre rançon, des individus armés fonctionnant dans ledit département s’adonneraient à des viols collectifs. Des informations feraient croire que des missionnaires auraient été violées par ces individus, à l’Estère (Artibonite).

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *