« La police semble dépassée par les évènements », selon Mario Andresol

Published On April 19, 2019 | By Charité Thélot | Nouvelles

L’ancien directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH) Mario Andresol estime que les forces de l’ordre paraissent dépassées par les événements, alors que les victimes d’actes de banditisme continuent de défiler dans les médias pour crier à l’aide.

Plusieurs citoyens se présentant comme des habitants de la zone appelé Tokyo, dans le quartier appelé la Saline, continuent de défiler dans les médias pour dénoncer les actes de banditisme dont ils se disent victimes ces derniers jours.

Meurtres, viols, chasses à l’homme et incendies de maisonnettes sont entre autres les actes rapportés par ces riverains qui invitent les forces de l’ordre à voler à leur secours.

Réagissant à ce climat d’insécurité qui prévaut depuis un certain temps dans les quartiers populaires de la Capitale haïtienne, l’ancien directeur général de la police nationale d’Haïti (PNH), Mario Andresol dit croire que les forces de l’ordre paraissent dépassées par les événements.

« Jamais par le passé nous n’avions connu une telle situation », avoue sur radio Mélodie FM, l’ancien commandant en chef de la PNH.

L’ex-candidat à la présidence a aussi déploré ce qu’il appelle une mauvaise gouvernance et l’absence d’une politique publique en matière de sécurité, car selon lui la sécurité ne peut être uniquement l’apanage de l’institution policière.

Mario Andresol a également souligné que la police est victime « d’interférences politiques ».

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *