Pont-Sondé : Jovenel Moïse menace de mobiliser les militaires si les policiers échouent dans la lutte contre les bandits

Published On September 4, 2020 | By Charité Thélot | Nouvelles

Neutraliser les civils armés qui imposent leur loi à Savien, a été l’une des revendications brandies par la foule présente vendredi lors de cette visite du Président Jovenel Moise à Pont-Sondé

Sous les vestiges du Sous-commissariat de Moreau, le Chef de l’État promet de faire rétablir la paix. Jovenel Moise menace de mobiliser les militaires des Forces armées d’Haïti pour mettre en échec les bandits de Savien qui terrorisent la population civile depuis plus d’un an. Dans une intervention contradictoire, il promet de mobiliser les militaires, parallèlement il annonce la construction d’un méga commissariat pour abriter les policiers. Ces derniers, selon le Chef de l’État, paraissent impuissants face au gang, ce qui nécessite d’autres forces militaires pour mater les bandits et faciliter un retour à la normale.

’Le 18 novembre 2017, j’ai décidé de rétablir les Forces armées d’Haïti, c’est une décision importante. Aujourd’hui, je le dis publiquement, en dépit des critiques que cette annonce peAu lieu d’envisager une solution pondérée à la crise sécuritaire, née de frustrations sociales, qui s’installe dans le Bas-Artibonite, le Chef de l’État, préfère déclarer la guerre à des civils qu’il est sensé appeler à protéger, déplorent des observateurs. Hervé Noelut provoquer, je vais mobiliser les militaires contre ces bandits’’, avertit Jovenel Moise. Dans le Bas-Artibonite, l’accueil réservé au Président Jovenel Moise n’a pas été chaleureux. Des citoyens ont exhibé des pancartes l’appelant à abandonner le pouvoir en raison de promesses non-tenues, lit-on sur des affiches, virales sur des réseaux sociaux.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *