Vers la fin du règne sanglant de Ti Leconte à Petit-goâve ?

Published On December 29, 2022 | By Charité Thélot | Nouvelles

En plein jour de la Noël, Ti Leconte a mortellement blessé Rijkaard Cribb dit Ricardo, une jeune journaliste culturelle travaillant à la radio Planet Vibration, suite à un conflit terrien.

Sur les réseaux sociaux, une mobilisation non-stop a été déclenchée depuis le début de la semaine pour forcer les autorités judiciaires à mettre un terme au règne de Ti Leconte.

Selon des sources concordantes, Ricardo était parmi un groupe de citoyens qui s’étaient opposés à la vente d’une portion de terre au marché de Fort liberté par Jerry Anderson Leconte au nom de la mairie de Petit-goâve.

L’ancien responsable de la police municipale, créée illégalement par l’ex maire Jean Samson Limongy, a fait usage de son arme à feu, tirant à diverses reprises en direction du journaliste, qui a été atteint de plusieurs projectiles.

Cette dernière action soulève la colère des Petit-goâviens .

A l’initiative de Me Watson Germain, une série d’émissions est lancée sur Facebook afin de dénoncer T Leconte qui continue de faire régner sa loi à Petit-goave. Les filles et fils de la ville vivant en majorité à l’étranger ont participé en grand nombre à ce rendez-vous quotidien pour exprimer leur grogne. Le chanteur très connu David B , a été également de la partie. Le Petit-goavien a déclaré qu’il ne rentrera pas au pays si Ti Leconte n’est pas arrêté, une déclaration appuyée par plusieurs dizaines d’autres.

L’agent exécutif intérimaire, Junior Bonheur, qui a participé à l’une des émissions organisée par les jeunes révoltés, a déclaré que le moment est enfin venu pour la justice de mettre hors d’état de nuire ce criminel notoire.

Le commissaire du gouvernement près du tribunal de première instance de Petit-goâve, Me Elioth Pierre Paul, a émis, sans succès, 7 mandats d’arrêt contre Leconte. Ce dernier circule partout dans la ville sans aucune inquiétude, la police étant incapable d’exécuter les ordres du Parquet.

Si l’on veut croire les récentes déclarations du CG, Elioth Pierre Paul, Jerry Anderson Leconte est largement supporté par certains membres du secteur privé qui arrivent même à intimer l’ordre au parquetier de ne pas poursuivre le contrevenant. Une situation qui place le chef du parquet à la croisée des chemins avec son comportement “Gwo van ti lapli“ , selon l’avis de certains dénonciateurs.

Plusieurs intervenants déplore l’impuissance du commissaire. Une seule alternative s’impose à lui, c’est la démission pour non seulement sauver sa peau. Il doit céder la place à quelqu’un qui peut répondre aux demandes des Petit-goâviens : l’arrestation de Jerry Leconte.

Entre-temps, Ti Leconte a déjà fait environ une dizaine de victimes. La dernière en date, Ricardo, se trouve dans un état critique. Selon ses proches, il pourrait même handicapé.

Delmondo Charlemagne

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *