Coupe du monde 2022: Boulaye Dia, buteur rare mais précieux pour le Sénégal

Published On November 25, 2022 | By Charité Thélot | Sports

Boulaye Dia a ouvert le score pour le Sénégal face au Qatar (3-1), ce 25 novembre à Doha, dans le groupe A de la Coupe du monde 2022. C’est le premier but de l’attaquant lors d’une phase finale de grand tournoi. L’avant-centre, élu homme du match face aux Qatariens, avait déjà été décisif en barrages d’accès pour ce Mondial, face à l’Égypte.

De notre envoyé spécial à Doha,

Ce n’est sûrement pas le plus beau de sa carrière. Mais celui-ci a été crucial pour l’équipe du Sénégal. Ce 25 novembre, Boulaye Dia a débloqué la situation face au Qatar, au premier tour de la Coupe du monde 2022. Il a su profiter d’une glissade du défenseur adverse Boualem Khoukhi pour ouvrir le score en force.

A (re)lire ► Coupe du monde 2022: le Sénégal se relance et enfonce le Qatar

Une première réalisation en phase finale d’un grand tournoi forcément marquante pour l’attaquant de 26 ans. « Il y a eu beaucoup de travail pour y arriver. Mettre un but dans une Coupe du monde, surtout pour ma première participation dans cette compétition, c’était quelque chose d’important pour moi », souligne en conférence de presse celui qui a également été élu homme du match.

Une double satisfaction individuelle pour le pensionnaire de la Salernitana, en Italie. « Il y a trois-quatre ans, j’étais encore joueur amateur, rappelle celui qui évoluait en 4e division française avant de jouer chez les pros à Reims (France) et à Villarreal (Espagne). Au vu de mon parcours, je ne peux être que satisfait ce soir ».

Déjà décisif en qualifications

Boulaye Dia avait également été déterminant en qualifications pour

ce Mondial. C’est lui qui avait permis aux Lions d’égaliser sur l’ensemble des deux matches, face à l’Egypte, en barrages. Là aussi, un but de renard des surfaces.

Ces réalisations justifient-elles la confiance qu’Aliou Cissé lui accorde en le titularisant régulièrement, ces derniers mois ? Celui qui en est désormais à 4 buts en 20 sélections sait qu’il peut et doit faire mieux en tant qu’homme de pointe des champions d’Afrique.

Face aux Néerlandais, il avait ainsi pesé mais sans faire trembler les filets. « C’est clair qu’on a manqué d’efficacité contre les Pays-Bas, au vu de toutes les occasions qu’on a pu avoir, souligne l’intéressé. On a compris le message du coach ». Prochain rendez-vous décisif pour le numéro 9, mardi face à l’Equateur

 

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *