Les Etats-Unis ont « des dossiers très complets » sur Joseph Lambert et Youri Latortue, selon le Chargé d’affaires Eric Stromayer

Published On November 10, 2022 | By Charité Thélot | Nouvelles

Lors de son passage à la matinale de Magik 9, mardi 9 novembre, le Chargé d’affaires des Etats-Unis en Haïti a été interrogé sur les sanctions visant le président du Sénat haïtien Joseph Lambert, et l’ancien sénateur Youri Latortue. Selon lui, la décision du Département du Trésor des Etats-Unis, sanctionnant ces deux personnalités politiques, est bien documentée.

« Par rapport aux annonces que nous avons faites pour les sénateurs Lambert et Latortue, nous avons des dossiers très complets signalant certaines violations de lois qui ont été précisées dans le transport de drogue et d’autres choses. Les sanctions sont très bien rédigées. On est en train de cibler leurs visas, ceux de leurs familles et aussi leurs biens. Nous œuvrons à contrarier les efforts néfastes qu’ils ont fait dans le passé pour miner l’Etat de droit, la justice, la transparence, etc. […] Je dois préciser que nous avons identifié deux personnes. Mais d’autres viendront s’ajouter à la liste. Le processus n’est pas fini », a fait savoir le diplomate américain.

Joseph Lambert n’a eu cesse de clamer qu’il est « un ami, un allié des Etats-Unis ». En début de mission, le Chargé d’affaires Stromayer lui avait rendu visite. Comment peut-on passer, en quelques jours, d’ami des Américains à quelqu’un qui est sanctionné par les Américains? a demandé Frantz Duval lors de l’interview.

Selon Stromayer, tout cela dépend du système judiciaire de son pays. « Ce n’est pas une question d’ami ou d’ennemi. Notre système poursuit les cas qui sont identifiés. On vise à maximiser la possibilité d’avancer vers l’avenir du pays (Haïti). Nous voulons tous voir des élections qui mèneront vers le rétablissement des institutions démocratiques. En visant le panorama des acteurs haïtiens, de ceux qui jouent une situation dans la réalité, on était en train de voir qui, parmi ces acteurs, ont posé des actions que nous avons documentées par le passé. Il y en aura d’autres qui vont s’ajouter à la liste. Ce n’est pas que question d’ennemi. La décision que l’on a prise ne date pas d’avant-hier. Notre département de la justice a identifié des cas très élaborés, très convaincants. En conséquence, on a adopté ces sanctions », a expliqué le Chargé d’affaires.

Vendredi 4 novembre, the “Office of Foreign Assets Control (OFAC)” du département américain du trésor a également annoncé avoir désigné “les ressortissants haïtiens Joseph Lambert (Lambert) et Youri Latortue (Latortue) conformément au décret 14059 du 15 décembre 2021, traitant des sanctions aux étrangers impliqués dans le trafic mondial de drogues illicites. « L’OFAC a désigné Lambert et Latortue pour s’être livrés, ou avoir tenté de se livrer, à des activités ou transactions qui ont matériellement contribué, ou présentent un risque significatif de contribution matérielle, à la prolifération internationale de drogues illicites ou de leurs moyens de production », pouvait-on lire dans le communiqué de l’instance américaine.

« Joseph Lambert et Youri Latortue ont abusé de leurs fonctions officielles pour mener des trafics de drogue et ont collaboré avec des réseaux criminels et de gangs pour saper l’état de droit en Haïti », a déclaré le sous-secrétaire au Trésor pour le terrorisme et le renseignement financier, Brian E. Nelson.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *