Haïti – PNH : Léon Charles dans le collimateur de l’ULCC pour corruption

Published On August 26, 2022 | By Charité Thélot | Nouvelles

L’ambassadeur d’Haïti à l’OEA, Leon Charles, est soupçonné d’avoir commis des actes de corruption, lorsqu’il était à la tête de la PNH, selon un rapport de l’ULCC. Léon Charles aurait octroyé des avantages injustifiés à des policiers et membres du personnel administratif de la PNH. L’ULCC demande donc à la Cour des Comptes d’engager la responsabilité de Léon Charles dans la mauvaise gestion des cartes de débit. AinsiLeon Charles doit-il continuer à siéger à l’OEA ?

L’ambassadeur de facto d’Haïti à l’OEA, Leon Charles, est soupçonné de grave corruption et de mauvaise gestion des fonds publics destines a l’institution policière, selon un rapport publié jeudi par l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC).

M. Charles qui se présentait a la Primature aux cotés du Dr. Claude Joseph, Premier ministre de facto PHTK2 auto-proclamé, au matin de l’assassinat de l’ex-président Jovenel Moise, aurait utilise les fonds destinés à la PNH à d’autres fins, au point, selon ULCC, “qu’un montant de 18 millions 240 mille gourdes sur des fonds alloués ne peut être retracé dans les cahiers comptables de l’institution”.

L’ULCC accusée de connivence avec les gros bonnets du régime corrompu PHTK, a, par la publication de ce rapport jeudi, étonne plus d’un qui reprochait au directeur de ne s’attaquer autrefois qu’à ceux qui s’opposaient à l’administration de Jovenel Moise-Lapin-Joute-Claude Joseph.

Les 18 millions manquants que Leon Charles est appelé à justifier, seraient en rapport avec des cartes de débit allouées aux policiers, une des sources de corruption révélées du régime PHTK de Martelly à Ariel Henry et ses alliés SDP-Fusion.

 

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *