Frustrée et déçue, la syndicaliste Yanick Joseph démissionne de la Police Nationale d’Haïti

Published On June 19, 2020 | By Charité Thélot | Nouvelles

La Coordonnatrice du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti( SPNH) Yanick Joseph a remis formellement sa démission au Directeur Général a.i de l’institution policière Normil Rameau après avoir passé onze années dans la Police Nationale d’Haïti.

Dans une correspondance datée du 18 juin adressée au Directeur Général a.i de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Normil Rameau, la Coordinatrice du  Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH), Yanick Joseph a remis sa démission à  la suite de ses déceptions et ses frustrations au sein de l’institution.

Par ailleurs dans sa lettre de démission,  elle dénonce la violation systématique des droits des policiers et en plus le traitement en parents pauvres accordés aux agents qui vivent sans couverture d’assurance, entre autres.

» Ces genres de traitements me paraissent révoltants, inhumains et inacceptables », a écrit désormais l’ancienne policière.

Toutefois, elle s’est réjouie de son combat avec ses collègues policiers pour la mise en place d’un syndicat dans la Police Nationale d’Haïti.

» En dépit de l’existence du Syndicat, des représentants de l’Etat s’arrogent  le droit de traiter des policiers de terroristes et de voyous », a critiqué l’ancienne coordonnatrice du SPNH.

Enfin, à cause de ces déclarations fracassantes et humiliantes, Yanick Joseph a démissionné et a remis tous les matériels à l’institution policière.

Il faut rappeler que la Justice haïtienne a émis une interdiction de départ à  l’encontre de Yanick Joseph. Ce qu’elle avait  considéré comme une véritable persécution.

Pascal Fleuristil [email protected]

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *