1er janvier 2020 : Jovenel Moise et Jean-Michel Lapin célèbrent à leur manière le 216è anniversaire de l’Indépendance d’Haïti

Published On January 1, 2020 | By Charité Thélot | Nouvelles

Une tradition perpétuée depuis le 1er Janvier 1954 est déviée en 2020 par une équipe gouvernementale au statut contesté par une majorité de la population, qui avait gagné les rues par centaines de milliers en 2019, pour dénoncer les pratiques de corruption exercés par ce régime ayant à la tête un Premier-ministre de facto, depuis presqu’un an.

Jour de l’Indépendance, mercredi 1er Janvier 2020 –Le président Jovenel Moise contraint de ne pas se rendre sur la Place d’Armes des Gonaives, pour célébrer le 216ème Anniversaire de l’Indépendance d’Haïti, a déposé mercredi matin au moins quatre gerbes de fleurs au pied des principaux monuments des Héros de l’Indépendance, situés dans l’aire du Champ-de-Mars, non loin du siège de la présidence haïtienne gardé sous haute surveillance.

Jovenel Moise qui était accompagné de son Premier-ministre de facto, Jean-Michel Lapin, du président du Sénat dysfonctionnel, Dr. Carl-Murat Cantave et de Me. René Sylvestre, du CSPJ, n’a fait pour l’instant aucune déclaration à la presse à l’issue des dépôts de gerbes de fleurs, devant les monuments de Dessalines, Christophe, Pétion, entre autres.

 

Tout comme lors de la cérémonie officielle tenue le 17 octobre 2018, un des hauts gradés de l’armée est tombé en syncope et a du être transporté d’urgence dans un centre hospitalier privé de la capitale.

Au moment de regagner le Palais national, une foule tenue en respect par les agents de sécurité, ont lancé des propos hostiles à l’égard du chef de l’Etat en difficulté de se rendre aux Gonaives pour assister au Te Deum traditionnel du 1er Janvier, Jour de l’Indépendance gagnée au prix de multiples sacrifices de l’armée indigène.

Quelques instants après le départ des officiels, des membres de la population se sont rageusement jetés sur les fleurs déposées par le président pour les jeter comme de vulgaires déchets, estimant que l’équipe au pouvoir n’est pas digne pour effectuer un pareil geste aux pieds des Pères de la Patrie.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *