Haïti – Insécurité : Le sud de Port-au-Prince se réveille sous les balles

Published On October 28, 2019 | By Charité Thélot | Nouvelles

Les crépitements d’armes automatiques en provenance apparemment de Martissant, entrée sud de la capitale haïtienne, ont troublé le sommeil des habitants de la troisième circonscription de Port-au-Prince et ceux de Carrefour, dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 octobre 2019.

Haïti, le 28 octobre 2019.- Il était aux environs de minuit, dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 octobre 2019, quand des détonnations d’armes automatiques ont réveillé non seulement les habitants de la troisième circonscription de Port-au-Prince, dont Martissant, mais aussi ceux de la commune de Carrefour.
Jusqu’aux environs de 7 heures du matins les crépitements d’armes automatiques ont semé la panique dans les zones sus mentionnées où les rues étaient complètement désertes avec des barricades de pneus enflammés érigés de part et d’autre.
En effet, le weekend écoulé un présumé chef de gang controlant la zone de “Gran Ravin” (Grande Ravine) et qui intervenait sous les ondes de certaines stations de radio, avait menacé de troubler la paix à l’entrée sud de Port-au-Prince et d’empêcher tout mouvement. circulation de véhicules et de personnes, sur la route nationale # 2, à hauteur partiellement de Martissant.
Il avait brandi des menaces de tirer sur toute personne qui oserait s’aventuer dans cette zone. Pour cause, la nationale # 2 qui déserve plusieurs départements a été abandonnée à hauteur de Martissant.
A Carrefour, dans l’après-midi du dimanche, les habitants qui avaient les moyens pour le faire, s’empressaient de s’approvisionner en eau potable, en carburant et provisions alimentaires de toutes sortes que ce soient dans des marchés publics ou encore dans des supermarchés. De longues files ont été remarquées dans des stations à essence et dans des kiosques à eau.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *