Les petrochallengers Nou Pap Konplis appuient la mise en accusation du président Jovenel Moïse

Published On August 6, 2019 | By Charité Thélot | Nouvelles

Nous les Petrochallengers du Mouvement Nou Pap Konplis, sommes pour la tenue de la séance de mise en accusation du président Jovenel Moïse introduite par les députés minoritaires.

Lors de cette séance qui se déroulera ce mercredi 7 août 2019, la 50e législature improductive, qualifiée de la honte, à l’ultime opportunité de redorer son blason avec la mise en accusation du chef de l’État indexé dans les deux rapports de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif sur le gaspillage des fonds petrocaribe.

Intervenant dans un contexte où le flambeau de la mobilisation populaire contre l’équipe en place est sur le point de se raviver, la motion de mise en accusation du président Jovenel initiée par les députés de la minorité reflète  les revendications du macadam.

1) Ajouté à son implication dans la dilapidation de l’argent petrocaribe, le président Jovenel est accusé de crime de haute trahison;2) L’implication des proches du pouvoir dans le massacre de la saline;3) la mauvaise gouvernance;4) La corruption caractérisant les actions de l’exécutif;5) Financements illicites de chefs de gangs par l’équipe en place;6) L’insécurité;7) L’impunité.

La solution à la crise actuelle passera par des actions menant à la tenue du procès petrocaribe. Et pour cause, les dilapidateurs du fonds petrocaribe et leurs boucliers doivent commencer à quitter les espaces de décision au plus haut sommet de l’État. En tant que des représentants du peuple, les parlementaires de la cinquantième législature sont contraints à exprimer la position de leurs mandants dont l’objectif est d’écarter Jovenel Moïse du pouvoir afin de le mettre à la disposition de la justice.

Voilà pourquoi, nous les Petrochallengers regroupés autour de la structure dénommée Nou Pap Konplis, lançons un vibrant appel à l’égard de ces derniers. Entre envenimer la situation actuelle et trouver une issue, la séance de ce mercredi s’avère déterminante pour l’avenir du pays.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *