Haïti / UN/ Coopération La composante indienne de la MINUJUSTH quitte le pays

Published On July 27, 2019 | By Charité Thélot | Nouvelles

Ce sont en tout 126 officiers de l’Unité de police constituée (UPC) de l’Inde de la Mission des Nations Unies pour l’appui à la Justice en Haïti (MINUJUSTH) qui ont quitté Haïti le dimanche 21 juillet dernier, mettant fin à 11 années de coopération avec la police nationale d’Haïti, selon un communiqué de la mission onusienne rendue publique ce jeudi 25 juillet 2019.

La mission des nations unies pour l’appui à la justice en Haïti MINUJUSTH a informé ce jeudi que la composante indienne de l’unité de police constituée est sur le point de quitter Haïti.

126 officiers indiens sont partis dimanche dernier et les 14 restants doivent quitter le pays le 3 août prochain.

ls mettent ainsi un terme  à 11 ans de présence continue sur le territoire haïtien en appui à la Police nationale d’Haïti (PNH), précise la MINUJUSTH.

La mission onusienne soutient que le départ des 140 policiers de cette unité, arrivés en août 2018 et déployés à Port-au-Prince, fait partie du retrait progressif des quatre dernières UPC de la MINUJUSTH d’ici octobre 2019.

Cette à cette date que se fermera la mission, tel qu’il a été décidé par le Conseil de sécurité des Nations Unies, mettant fin à 15 ans d’opérations de maintien de la paix de l’ONU en Haïti.

Le communiqué de la MINUJUSTH précise que les contingents rwandais, jordaniens et sénégalais seront les dernières UPC à quitter le territoire.

Ainsi, à partir du 16 octobre 2019, les nations unies seront présentes sur le territoire haïtien à travers une nouvelle configuration sans présence de policiers de maintien de la paix sur le terrain.

Les Nations Unies vont continuer à appuyer la mise en œuvre du Plan stratégique de développement (PSD) de la PNH 2017-2021 à travers l’appui technique et le conseil du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH).

Avec un effectif cumulé de 3260 policiers entre 2008 et 2019, l’Inde est le 4ème plus grand contributeur de personnel militaire et de police au sein des Nations Unies en Haïti.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *