Visite éclair de la présidente de Taïwan en Haïti, aucune nouvelle annonce

Published On July 16, 2019 | By Charité Thélot | Nouvelles

Drapeaux et messages de bienvenue un peu partout dans les rues à Port-au-Prince, détritus enlevés sur le parcours du cortège, grand déploiement des forces de l’ordre… Les autorités haïtiennes ont déroulé le tapis rouge et déployé les grands moyens pour accueillir samedi la présidente de Taïwan. Le président Jovenel Moïse a été lui-même accueillir Tsai Ing-wen à l’aéroport international Toussaint Louverture. À l’issue de cette visite éclair, les deux chefs d’État n’ont fait aucune nouvelle annonce.

À bord de la China Airlines, la présidente du Taïwan est arrivée en Haïti le samedi 13 juillet à la tête d’une importante délégation composée de membres influents de son administration, de trois députés, du président de l’association du secteur privé des affaires taïwanais, entre autres.

La visite n’aura duré que quelques heures. Offrande florale au Musée du Panthéon national, inauguration de la foire des produits taïwanais au Mupanah, un tête- à -tête d’une vingtaine de minutes avec le président haïtien et la conférence de presse conjointe entre les deux chefs d’État. Et c’était déjà la fin de la visite officielle.

Au cours d’une conférence de presse conjointe au palais national, Jovenel Moïse et Tsai Ing-wen n’ont fait aucune nouvelle annonce, sinon des projets déjà en cours comme le support du Taïwan pour renforcer le réseau électrique en Haïti. Le chef de l’État haïtien a cité à titre d’exemple le projet de l’électrification de 51 villes et de la zone métropolitaine. « Je veux parler de la construction du réseau métropolitain qui partira de Bois-Neuf jusqu’à Léogâne », a-t-il précisé.

Autres projets en cours, selon Jovenel Moïse, des centres de semences dans le Nord-Est, l’Artibonite et près de 20 systèmes de pompage solaire qui vont irriguer environ 2 000 hectares à travers les départements du Nord-Est, du Nord, des Nippes, du Nord-Ouest, de l’Artibonite et du Sud sont en phase de réalisation grâce à l’appui des Taïwanais.

Pour les projets à venir, le président haïtien a parlé de cinq perspectives de coopération entre Haïti et Taïwan dans cinq domaines différents comme des projets dans les infrastructures routières, agricoles, dans le transport de masse, des projets de logement et la construction d’un port de transbordement dans le Nord-Ouest. À ce niveau, aucune annonce concrète n’a été faite entre les deux chefs d’État.

« Nous avons aussi parlé de la stabilité politique qui est le premier des biens publics, parce que pour réaliser ces projets nous avons besoin de la sérénité, de la paix et de la tranquillité dans les esprits », a indiqué Jovenel Moïse à l’issue de son tête-à-tête avec la présidente Tsai Ing-wen.

Dans sa déclaration finale lors de la conférence de presse, la présidente de Taïwan a dit souhaiter à Haïti la stabilité politique. « Je souhaite de tout mon cœur la stabilité politique et sociale en Haïti… Nous allons accompagner Haïti sur son chemin vers le développement… », telle a été la plus grande annonce de la présidente du Taïwan lors de sa visite officielle de quelques heures en Haïti samedi dernier.

D’autres projets de coopération dans des domaines comme l’éducation, le commerce et les infrastructures sont en perspective entre Haïti et Taïwan , a aussi souligné le premier chef d’État à avoir visité Haïti depuis 2016.

 

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *