Une proposition concertée officiellement présentée à la Nation pour un éventuel « après-Jovenel »

Published On June 21, 2019 | By Charité Thélot | Nouvelles

Le document rendu public, ce vendredi, résulte de nombreuses consultations  avec des  secteurs de la vie nationale. « L’alternative consensuelle pour la refondation d’Haiti » propose un gouvernement de transition, la caducité du Parlement après le départ de Jovenel Moise.

L’attente a été longue et le rendez-vous a été reporté à plusieurs reprises. Plus d’une semaine de discussions entre des parlementaires de l’opposition politique, des membres de la société civile organisée, des représentants du monde syndical, des délégués d’organisations de défense des droits humains le document devant sceller l’après Jovenel Moise a  été rendu public, vendredi.

Il est créé une entité multisectorielle dénommée «Autorité Nationale de Transition»(ANT) chargée de contrôler les actions du pouvoir exécutif, de suivre et d’évaluer la feuille de route de l’exécutif et de donner des avis conformes aux actes règlementaires de l’exécutif pendant la transition. Cette structure sera constituée de onze (11) membres’’, lit-on dans l’aternative consensuelle pour la refondation d’Haïti.

Les parlementaires de l’opposition politique et les membres du Secteur démocratique et populaire persistent et signent pour initier cette fameuse période de l’après Jovenel Moise. Une feuille de route visant la mise en place d’un gouvernement a été présentée au grand public.

’Le départ de Jovenel Moise du pouvoir et son remplacement par un juge à la Cour de Cassation de la République est sans équivoque’’, a livré Axene Joseph faisant office d’orateur.

Au niveau politique, l’opposition entend mettre le pied à l’étrier. Les membres du secteur démocratique et alliés s’entendent déjà à prendre le pouvoir en s’adjugeant du poste de premier ministre.

‘’Un départ, sous pression populaire, du Président Jovenel MOISE, entraine automatiquement la caducité des deux pouvoirs (exécutif et législatif). Le Premier Ministre est issu de l’opposition engagée. En outre, il/elle doit avoir une expérience dans la gestion de la chose publique et ne pas être impliqué (e)  dans la dilapidation des fonds PETROCARIBE’’, a poursuivi Axène Joseph.

La feuille de route de 4 pages émet également d’autres considérations dans la perspective de préparer l’après Jovenel Moise. L’assainissement des finances publiques, l’élaboration d’une nouvelle constitution pendant la transition politique, le renforcement des structures dont l’ULLCC, l’UCREF, la CNMP et la CSC/CA.

Dans l’enceinte de l’Hotel Oloffson, des militants politiques ont exulté après la lecture de chaque point du document. Dans les rues, ils ont exprimé leur volonté de maintenir la mobilisation pour que le texte puisse accoucher d’un réel bébé : un pouvoir pour prendre la relève après une éventuelle chute du président Jovenel Moïse.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *