Haïti/Social: Les Députés votent pour une augmentation du salaire minimum vital

Published On March 26, 2019 | By Charité Thélot | Nouvelles

L’Assemblée des députés a voté ce mardi, en séance plénière, une proposition de loi sur le salaire minimum vital. Avec soixante-dix-sept (77) voix pour, zéro (0) contre et un (1) abstention, les députés ont voté pour que le salaire minimum dans les établissements industriels et commerciaux soit passé de 420 à 750 gourdes.

Port-au-Prince, le 26 mars 2019.- Environ deux semaines après la tenue de la séance ayant conduit au renvoi de l’ex-premier ministre Jean Henry Céant et de son gouvernement, aucune séance n’a eu lieu à la chambre basse.

Enfin, Gary Bodeau a pu réaliser une séance ce mardi avec un ordre du jour chargé, mais tout au moins utile puisque les ouvriers ont eu leur part du gâteau.

L’assemblée des députés ont voté presqu’à l’unanimité la proposition de loi modifiant la loi du 10 septembre 2009 fixant le salaire minimum dans les établissements industriels et commerciaux. Soixante-dix-sept (77) députés ont voté pour, zéro (0) contre et le député de Jacmel, Ketel Jean Philippe a fait abstention.

Si le Sénat de la République vote cette proposition de loi dans les mêmes termes que la Chambre des députés, les travailleurs auront un salaire minimum supérieur à celui qu’il gagne aujourd’hui, selon la catégorie.

Pour ceux qui travaillent dans les établissements industriels et commerciaux, ils sont dans la catégorie F et leur salaire minimum vital pour une journée de travail passera de 420 à 750 gourdes.

La proposition est ainsi votée :
Segment A passe de 500 à 800 gourdes
Segment B passe de 400 à 600 gourdes
Segment C passe de 350 à 425 gourdes
Segment E passe de 215 à 335 gourdes
Segment F passe de 420 à 750 gourdes
Segment G passe de 400 à 750 gourdes
Segment H passe de 400 à 600 gourdes

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *