Beauplan accusé d’avoir perçu 50 000 $ chaque mois durant le règne de Privert

Published On September 19, 2018 | By Charité Thélot | Nouvelles

Indexé dans le rapport sur Petro Caribe Haïti de la commission anti-corruption du sénat, l’ex ministre de la Planification de l’administration Martelly-Paul, Yves Germain Joseph, est passé en mode attaque, hier mardi, en décochant une flèche enflammée sur l’un des commissaires, le sénateur Evallière Beauplan.

Selon Germain, actuellement secrétaire général du Palais National, Beauplan aurait perçu mensuellement, environ 50 mille dollars américains, des caisses de l’aéroport international de Port-au-Prince, durant toute la durée de la présidence de Jocelerme Privert, soit de février 2016 à février 2017.

« J’aimerais que le sénateur fasse la lumière sur ce dossier, car il doit fournir des explications claires pour faire comprendre qui lui a donné ce droit de jouissance, puisque les chariots sont des biens publics et appartiennent à l’état, à l’aéroport », a lancé le proche collaborateur du président Jovenel Moise.

Germain a également ajouté que Beauplan pourrait être questionné prochainement par l’ULCC (Unité de Lutte Contre la Corruption) ou l’UCREF (Unité Centrale de Renseignements Financiers), s’il refuse d’obtempérer.

A une question de Garry Pierre Paul Charles sur l’immunité du Père Conscrit, élu sous la bannière de Pont dans le Nord’Ouest, le prédécesseur d’Aviol Fleurant a martelé qu’il n’y a pas d’immunité pour les voleurs, qu’ils soient sénateurs, présidents ou ministres.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *