Tropicana d’Haïti accueilli à l’hôtel de ville de Montréal

Published On July 1, 2016 | By Charité Thélot | Culture


Tropicana d’Haïti à l’hôtel de ville Montréal est coutumier. La veille d’une première participation au Festival international de jazz, l’orchestre a performé pour des officiels à l’hôtel de ville.

Une forte dose musicale se distillait, jeudi soir, à l’hôtel de ville de Montréal. Invités au 37e Festival international de jazz, les musiciens de l’orchestre Tropicana d’Haïti ont été accueillis par Denis Coderre, maire de la ville. Pour l’occasion, des diplomates et des élus ont été invités à dégotter, ou apprécier à nouveau la bonne orchestration de la deuxième plus ancienne formation musicale haïtienne encore en activité. « Quand ça vient d’Haïti, ça passe par l’hôtel de ville avant », a dit le maire dans un court discours agrémenté de quelques expressions créoles.

Le maire, qui dit avoir « une place spéciale » pour Haïti, était accompagné de Justin Viard, consul d’Haïti à Montréal, et de Frantz Benjamin, président du conseil de ville. Le chef de poste de la représentation diplomatique haïtienne à Montréal a salué la renommée ainsi que la longévité du groupe issu de l’orchestre Caraïbes. « Cinquante trois ans d’existence, c’est une preuve de discipline, de détermination et de réussite », a indiqué M. Viard. Le diplomate dit avoir considéré les musiciens de Tropicana comme « des ambassadeurs qui véhiculent non seulement un savoir-faire de la musique haïtienne, mais aussi une pensée, une philosophie et une meilleure image d’Haïti » à l’extérieur.

La direction de Tropicana d’Haïti, par la voix de Wanex Lalane, a témoigné, à son tour, son appréciation pour « l’amitié et l’attachement manifeste » du maire de Montréal à l’égard de l’orchestre. Une plaque a été remise à Denis Coderre pour immortaliser l’appréciation du groupe au maire de Montréal. Ce dernier a tantôt rencontré Youri Chévry, le nouveau maire de Port-au-Prince. Le jumelage qui existe déjà depuis très longtemps entre les deux plus grandes villes francophones des Amériques aurait été au centre des échanges entre les deux édiles.

À l’issue des discours, la Fusée d’or internationale – surnom du groupe – a gratifié les invités de la ville d’une belle prestation.  Cette performance appréciée du public pourrait être considérée comme une répétition générale de l’ensemble aux vingt-deux pièces, invité au 37e Festival international de jazz. Pour sa première tour de piste au traditionnel festival, Tropicana d’Haïti performera ce vendredi 1er juillet sur la Place des arts. Tabou Combo, un autre cador de la musique haïtienne, est, pour sa part, attendu à Montréal dans le cadre du Festival Nuits d’Afrique. Un été donc affriolent pour les admirateurs de la musique haïtienne à Montréal.

Claude Gilles Le Nouvelliste a Montreal

 0 0 2 2 5

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published.