Hôpitaux Publics/Grève: Le Premier ministre attendu au Sénat

Published On May 11, 2016 | By Charité Thélot | Nouvelles

Accusé par certains d’être la main cachée derrière la grève des médecins résidents des hôpitaux publics, le sénateur Carl Murat Cantave a rejeté d’un revers de main ces accusations. «Je n’ai rien à y voir», s’est-il défendu, tirant à boulets rouges sur un certain secteur « rétrograde » qui chercherait à le détruire sur la scène politique. Le président de la commission Santé publique au Sénat dit s’engager, corps et âme, à la recherche d’une solution à la crise qui saccage les hôpitaux publics du pays.

Le sénateur se plaint d’avoir invité, à maintes reprises, la ministre de la Santé pour venir s’expliquer sur ce dossier. Elle ne s’est pas présentée. « Nous avons la volonté de nous asseoir avec les autorités sanitaires dans le cadre de la résolution de cette crise. Il  faut que la grève soit levée afin que la population puisse avoir accès aux soins de santé », affirme-t-il tout en déplorant l’attitude de la titulaire du ministère de la Santé publique, Daphnée Benoît Delsoin.
Selon lui, le ministère n’a pas la volonté de contribuer à la résolution de cette crise qui prend de l’ampleur de jour en jour. « On a déjà fait des assises sur la question pour trouver une solution », croit savoir le sénateur de la Konvasyon Inite Demokratik(KID).

Hôpitaux Publics/Grève: Le Premier ministre attendu au Sénat – Radio Television Caraibes: Haiti, Actualites, Nouvelles, News, Politique

Comme pour prouver son intérêt à un dénouement de la situation, le sénateur Cantave veut passer plus haut. « C’est pourquoi nous avons invité le Premier ministre Enex Jean-Charles au Sénat ce mercredi 11 mai sur cette affaire », fait-il savoir. Le chef de la Primature, explique le président de la commission Santé, doit se faire accompagner de la ministre de la Santé, du ministre de l’Economie et des Finances et celui de la Planification en vue d’une réunion au sommet sur la crise.

«  De manière célère, il faut trouver une solution appropriée à ce problème », a continué le sénateur-médecin. Il se félicite d’avoir pris son bâton de pèlerin pour rencontrer les médecins grévistes en vue de la reprise des activités dans tous les hôpitaux publics du pays.

Il a par ailleurs reconnu la justesse de la revendication des médecins résidents et du personnel des centres hospitaliers de l’Etat. « Effectivement, les conditions de travail ne sont pas réunies dans les hôpitaux. Pas de matériels, d’équipements ni de médicaments. C’est inacceptable. L’Etat doit bouger afin de faciliter les soins de santé à la population. »

L’élu de l’Artibonite a néanmoins appelé les médecins grévistes à la raison, à la sagesse. Il leur demande d’accepter de négocier avec les autorités sanitaires afin de juguler la crise dans le plus bref délai. Carl Murat Cantave a promis de convaincre ses collègues au Sénat pour voter une loi sur le Fonds national d’appui à la santé. « Cela va nous permettre de mieux aborder la question d’organisation financière de notre système de santé… »

Yvince Hilaire Source Le Nouvelliste

 0 0 2 0 2

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *