L’opposition réclame le départ de Martelly le 7 février et dénonce la médiation de l’OEA

Published On February 1, 2016 | By Charité Thélot | Uncategorized

L’opposition est à nouveau dans les rues pour continuer de réclamer le départ du président Martelly le 7 février prochain. Plusieurs milliers de personnes ont gagné les rues de la capitale pour dénoncer ce qu’ils appellent les provocations du président Martelly dont ils exigent le départ ainsi que son gouvernement.

« Merci de nous laisser la clé de la maison du peuple sous la porte », lance Assad Volcy dans sa déclaration finale devant les locaux du Parlement, au Bicentenaire. Les manifestants viennent d’achever une nouvelle marche pour appeler au départ du président Martelly et de son gouvernement le 7 février prochain. Ils étaient encore une fois plusieurs milliers de personnes sur le parcours dans les rues de la capitale.

« Nous ne voulons pas de la médiation de l’Organisation des Etats américains. Nous sommes pour une solution à l’haïtienne où ce sont les acteurs du secteur démocratique qui détermineront l’avenir du pays », a poursuivi Assad Volcy. Le militant de Pitit Dessalines a dénoncé les dernières déclarations du président Martelly qui n’exclut pas la possibilité de rester au pouvoir au-delà du 7 février au cas où il n’y aurait pas d’accord entre les protagonistes de la crise.

 

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *