Frontière Haïti-RD: « Toute personne sans documents légaux tentant de la franchir sera arrêtée et expulsée » indique le Gral. Ruben Dario

Published On December 29, 2018 | By Charité Thélot | Nouvelles

Alors que la gourde à Noël continue sa dégringolade, et qu’aucune solution n’est en perspective au 1er janvier 2019 pour pallier le problème, les autorités de Port-au-Prince qui s’empressent vendredi de parler de carnaval, bal, festival, régal en février 2019,n’ont pas non plus trouvé une formule viable avec des projets soutenables pour retenir les haïtiens à la maison tout en les empêchant d’aller se faire humilier aux portes de la frontière haitiano-dominicaine. Serait-ce plus facile de les faire piaffer ventre creux que de les nourrir quitte à devenir des colis encombrants pour le voisin voyant sa sécurité intérieure menacée ?

Le général Ruben Dario Paulino Sem, ministre dominicain de la Défense, a réitéré vendredi que son pays, avec les nouveaux dispositifs de sécurité établis à la frontière, ne laissera aucune chance aux sans-papiers d’y revenir après les festivités de la Noël et du Nouvel An.

« Toute personne qui n’a pas en sa possession de documents nécessaires et tente de franchir le territoire dominicain, par n’importe quel point de la zone frontalière, sera arrêtée, emprisonnée » a réitéré vendredi, Ruben Dario interrogé par Noticias SIN précisant que l’expulsion des sans-papiers de son pays se fera « dans le respect des droits humains« .

A rappeler que par tradition, des haïtiens de partout dans le monde, ont opté pour venir passer les fêtes de fin d’année en famille, néanmoins que leur voyage-retour dans leur pays d’accueil ne sera en aucun cas hypothéqué.

 

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *