Les travaux de reconstruction de l’Hôpital Général sont à 76% achevés

Published On August 14, 2018 | By Charité Thélot | Nouvelles

Déplorant le retard enregistré dans le décaissement des fonds, l’Ingénieur Reynold Pauyo, Directeur de l’Unité technique d’exécution du Ministère des Finances affirme que le reste des travaux pourrait s’étendre sur 2 ans

Port-au-Prince, lundi 13 Août 2018.- Dans le cadre de la 52ème édition de son programme hebdomadaire «Les lundis de la Presse», le Ministère de la Communication a reçu ce lundi 13 Août 2018 le Directeur Général du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), Dr Lauré Adrien, accompagné pour la circonstance, de Dr Jessy Colimon, Directrice exécutive de l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti (HUEH) et de Dr Alix Lassègue, Conseiller technique au MSPP, pour intervenir sur la problématique de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (HUEH), communément appelé «L’hôpital général».

Le DG du MSPP qui était également accompagné de l’Ingénieur Reynold Pauyo, Responsable de L’Unité Technique d’Execution du Ministère de l’Economie et des Finances (MEF), maître d’ouvrage du projet de reconstruction de l’HUEH, a d’entrée jeu fait état des difficultés rencontrées par l’HUEH pour accueillir les patients et leur fournir des soins avec la même efficacité pendant la période de reconstruction de cet Hôpital tant important dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

«Malgré la prévoyance de l’Etat de construire des hôpitaux communautaires de référence (HCR) pour réduire le nombre de patients à l’HUEH, ces derniers préfèrent par habitude de se rendre à l’HUEH», a-t-il expliqué en annonçant l’ouverture prochaine de l’hôpital communautaire de Delmas 2.

Après avoir fait le diagnostic des problèmes liés au fonctionnement de l’HUEH, Dr Jessy Colimon a, pour sa part, plaidé pour une meilleure organisation hospitalière, le respect de la dignité et des droits des patients, ainsi que l’amélioration des conditions de travail des personnels de santé pour une meilleure qualité de service des soins de santé.

Dr Alix Lassègue a, de son côté , expliqué que des études ont été réalisées pour aboutir à un véritable changement et un nouvel hôpital moderne avec une nouvelle forme de gouvernance basée, entre autres, sur la réduction du temps d’hospitalisation, la permanence médicale, la modification de la grille salariale et la carrière médicale et le rajeunissement des personnels de santé. «L’HUEH n’était pas fait pour accueillir tous les patients. En ce sens, il sera réservé au diagnostic difficile et des cas compliqués», a-t-il précisé.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *