Ambassade d’Haïti à Santo Domingo: Protestation des expatriés pour manque de services

Published On July 5, 2018 | By Charité Thélot | Nouvelles

Mois en moyenne pour qu’ après application, l’haïtien en République Dominicaine entre en possession de son passeport renouvelé, se plaint un porte-parole du sitting du mercredi. En majorité, étudiants haitiens en République Dominicaine, joints par d’autres compatriotes, ils s’étaient donnés rendez-vous mercredi devant l’ambassade d’Haïti, pour crier leur raz-le-bol contre le laxisme et le peu de services qu’ils reçoivent de cette maison diplomatique.

« Nous sommes ici devant l’ambassade d’Haïti pour défendre les étudiants et les travailleurs haïtiens, parce que nous, nous n’avons rien fait de mauvais dans ce pays« , a déclaré l’un des étudiants accusant le personnel diplomatique de « manque d’assistance légale des haitiens en République Dominicaine« .

Ces expatriés haitiens, massés devant le local de l’Ambassade d’Haïti, jusqu’à présent sans ambassadeur plénipotentiaire pour un pays aussi stratégique qu’est la République Dominicaine, exigent que leurs représentants à Santo Domingo leur fournissent une plus grande protection, car, ont-ils affirmé, que les Haïtiens sont souvent victimes d’abus de la part des agents d’immigration dominicains et aucun suivi n’a été fait.

L’un des étudiants à l’Ecole des Sciences en Ingénierie, a de son côté, vertement critiqué le laxisme des employés de l’ambassade, car selon lui, ce personnel exagère dans le délai réparti pour fournir des certifications ou tout type de documents aussi importants aux compatriotes résidant en territoire dominicain. Il a cité en exemple, le passeport.

Plus loin, il a signalé que des étudiants haitiens et d’autres de ses concitoyens font souvent dans les rues l’objet de fouille et de présentation sur place des pièces d’identité sur réquisition des agents de l’ordre dominicains qui, malgré tout, les jettent en prison, en dépit de la mise à jour de leurs documents légaux.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *