Haïti-Taïwan: Une rupture des liens diplomatiques entre ces deux pays n’est pas pour demain

Published On May 3, 2018 | By Charité Thélot | Nouvelles

« La Grande Chine nous a côtoyé et nous a fait de belles offres pour laisser tomber Taïwan en sa faveur« , selon Guyler C. Delva, le nouveau ministre de la Communication et de la Culture.

Le gouvernement de Port-au-Prince a annoncé mercredi qu’il reste fidèle à Taïwan malgré les offres de Pékin, dans un communiqué publié au lendemain de la rupture des relations diplomatiques de la République dominicaine avec Taïwan au profit de la Chine continentale.

« Nous savons que la Chine est actuellement un poids lourd … sur l’échiquier international à travers ses interventions. Chaque pays va dans un sens ou dans l’autre, mais pour le moment, c’est avec Taïwan qu’Haïti entretient des relations diplomatiques « , a déclaré le ministre de la Communication, Guyler C. Delva, lors d’une conférence de presse.

Toutefois, il est à signaler qu’en octobre 2017 dernier, aucun des hauts dignitaires du régime tèt kalé ne voulait se présenter en public avec l’ambassadeur de Taïwan à Port-au-Prince, lors de l’anniversaire de l’indépendance de son pays, tandis que le 4 juillet de la même année, président et premier-ministre s’étaient rendus chez les américains pour l’ Independence Day.

« Taïwan est un partenaire qui nous aide dans différents secteurs et nous pouvons dire que c’est un bon partenaire qui soutient le gouvernement« , a ajouté le ministre Delva duquel presqu’une vingtaine de Députés exigent certains documents pour justifier son éligibilité au poste de ministre de la Communication et de la Culture, au point d’interpeller le chef du gouvernement.

Haïti qui fait partie des 19 pays alliés de Taïwan, considéré comme une province rebelle de la Chine, a obtenu, selon le ministre des Finances, un prêt de $150 millions des taïwanais pour, citons-nous, développer le réseau électrique dans les zones peuplées à faible densité.

Par contre, malgré les démentis formels apportés par le président Danilo Medina, mercredi, les nouvelles rapportent que la Chine serait prête à débourser quelque 3 milliards de dollars pour mettre la République Dominicaine au diapason de la croissance économique.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *