Caravane du changement : ”Un an après, la stratégie a marché”, s’est réjoui le président Jovenel Moïse

Published On May 2, 2018 | By Charité Thélot | Nouvelles

Un an depuis qu’il a lancé, le 1er mai 2017, la Caravane du changement dans l’Artibonite, le président de la République est plûtot satisfait de ses actions réalisées à travers cette expérience désormais étendue sur l’ensemble du territoire. Même si ses détracteurs peinent encore à comprendre l’orientation qu’il veut donner au pays avec cette manière de faire, Jovenel Moïse s’enthousiasme pourtant de la réussite de la Caravane qu’il se garde de nommer “un programme gouvernemental”, mais une stratégie du président avec son équipe. ” Un an après le lancement de la Caravane dans l’Artibonite, la stratégie a marché. Le message est passé. “, se félicite le président, lors d’une conférence de presse au Palais national ce lundi.

“L’État au service du peuple”, voilà comment le président Moïse, “maître à penser” de la Caravane du changement, résume sa stratégie. Ce sont les ministères qui exécutent les opérations de «cette stratégie», à en croire le chef de l’État. La Caravane ne concerne pas seulement l’agriculture, les actions touchent quasiment à tout : infrastructures routière, électrique, scolaire, sanitaire, énergétique, hydraulique, etc. “La Caravane devra contribuer à renforcer le tissu social pour le plein effet de ses multiples interventions à travers le pays. Ces changements pour une société mieux intégrée se produiront par la mise en place d’institutions appropriées avec la participation des acteurs concernés”, peut-on lire dans le dossier de presse livré aux journalistes.

Parmi les travaux réalisés, on peut souligner entre autres les 400 km de canaux irrigués dans la vallée de l’Artibonite, dans les Nippes et le Sud. 750 tonnes de semences de riz ont été distribuées dans l’Artibonite et le Sud. Des tonnes de semences d’haricots, des boutures de patates, de manioc, d’igname, des drageons de bananes ainsi que 5000 unités d’outils agricoles ont été remises à des agriculteurs dans les Nippes. 144 km de routes agricoles ont été réhabilitées dans l’Artibonite. Travaux d’endiguement de pas moins de 11 rivières dans le Sud, les Nippes, l’Ouest et le Centre. Des arbres fruitiers ont été également mis en terre. Plus de 200 km de routes sont en cours de réhabilitation à travers le pays. 66 systèmes d’adduction d’eau potable sont réhabilités dans le Sud, également une dizaine de structures de santé dans la Grand’Anse. Des maisons sont construites, d’autres réhabilitées, dont 414 salles de classes dans la péninsule du Sud.

Aucun chiffre n’a été avancé sur les dépenses effectuées au cours de cette première année de l’opération de la Caravane du changement. Aucun détail n’a été fourni sur le nombre total d’emplois générés par les actions de la caravane. Un bilan qui peut paraitre mitigé pour certains, néanmoins satisfaisant pour l’administration en place, à entendre le président. “La première année de la mise en oeuvre des actions sectorielles dans le cadre de la Caravane se traduit par des résultats plus qu’intéressants”, lit-on dans le dossier de presse du Palais national. Ledit dossier évoque un pourcentage de 3.4% l’indicateur conjoncturel d’activités économiques révélé par l’IHSI seulement pour le premier trimestre de l’exercice fiscal 2017-2018.

Le président de la République Jovenel Moïse, qui, lui-même, n’a pas épilogué sur le bilan, avait surtout voulu s’adresser à la population, en touchant à tout ce qui rentre dans la vision d’action de son administration. Son combat de la corruption. Son engagement à construire 15 mille salles de classes. Sa volonté d’élecrifier 24h/24h tout le pays dans les 15 mois à venir. Sa décision de négocier l’implémentation du système 4G en Haïti, pour faciliter tous les Haïtiens à avoir accès à l’Internet partout sur le territoire. Le lancement des états généraux qui devront faciliter le dialogue entre les acteurs. Quatre centres de germoplasme, centre de propagation végétale, contenant, chacun, 4, 5 millions de plantules sont placés dans les départements du Nord, des Nippes, du Sud et de la Grand’Anse.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *