Guy Philippe réclame 100 millions $ de dédommagement !

Published On April 13, 2018 | By Charité Thélot | Nouvelles

Vendredi 13 avril 2018 ((rezonodwes.com))– L`ancien tombeur d`Aristide, Guy Philippe, ne digère pas le fait d`être enfermé à triple tour entre les quatre murs d`une cellule de prison aux États-Unis afin de purger une peine de plus de sept ans de réclusion sous l`accusation de blanchiment d`argent.

L`ancien rebelle, élu sénateur à la faveur des dernières élections législatives, promet de s`attaquer à tous ceux qui ont contribué à le mettre dans cet état, y compris un dirigeant de média très connu et des diplomates américains ayant été en poste à l`ambassade des États-Unis à Port-au-Prince, alors que ces derniers l`avaient reçu avec honneur dans leur bureau en 2004, suite à des actions violentes contre des commissariats et des policiers dans le Nord et le Centre.

Guy Philippe promet de revenir très bientôt en Haiti, car, selon lui, il est sur le point de faire annuler sa condamnation.

« Le 3 mai prochain, le gouvernement américain va devoir se prononcer sur les violations de la loi que j`ai dénoncées dans mon procès, pour que le tribunal puisse trancher le 21 juin prochain », a indiqué l`ancien homme fort de Pestel.

Voulant engager des avocats « sérieux », Guy Philippe, qui fait aussi l`objet d`accusation pour incendie de commissariat et assassinat de policiers dans le Sud d`Haiti, a fait appel à l`aide du sénat afin de disposer de 125 mille dollars américains pouvant le permettre de payer ces professionnels et faire face à d`autres frais dans le cadre de la procédure juridique.

« L`ambassade a violé les lois haïtiennes et américaines dans mon cas. Ainsi, j`ai intenté une action en justice contre les ambassadeurs Janet Sanderson et Peter Mulrean et j`ai réclamé en guise de dédommagement 100 millions de dollars américains », a révélé Guy Philippe, arrêté par des agents de la BLTS le 5 janvier à Pétion-Ville devant les locaux de la radio Scoop FM.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *