Petro-Caribe : « Le Parlement haïtien est exposé à un danger », dixit Arnel Belizaire

Published On February 12, 2018 | By Charité Thélot | Politique

La gestion du dossier Petro-Caribe des sénateurs de la majorité présidentielle n`a pas laissé insensible l`ancien député Arnel Belizaire qui a confié ses inquiétudes au président du Sénat

Dimanche 11 février 2018 ((rezonodwes.com))– Au Président du Sénat de la République

Honorable Sénateur Joseph Lambert

Port au Prince, le 05 février 2018

Objet : lettre ouverte

Monsieur le Président,

Après de mûres réflexions et beaucoup d’hésitations, je me suis résolu à vous adresser cette lettre ouverte pour vous signifier mon inaltérable respect pour les institutions républicaines et régaliennes de mon pays et mon dégoût pour les actions déshonorantes.

En effet, les enrichissantes expériences que j’ai faites en travaillant à vos côtés durant votre présidence au Sénat pendant l’administration du Président Préval comme membre de votre cabinet , m’ont offert la possibilité d’apporter ma contribution dans la conjuration du spectre du chaos qui hantait notre chère Haïti.

Cette habilité m’a conféré, sans l’ombre d’un doute, le droit légitime de m’adresser à vous et à tous mes concitoyens pour lancer un vibrant appel à la sagesse, qui seule, a le pouvoir d’élever notre être à la dimension nécessaire qui nous permettrait de sortir le pays de l’ornière du sous-développement dans lequel il végète depuis déjà trop longtemps.

Loin de moi toute intention de vouloir jeter le discrédit sur un législateur en l’affublant de tous les mots désobligeants dans le seul dessein de porter atteinte à son honneur et à sa réputation. Ou encore moins de m’ériger en donneur de leçon.

Dans cette ambiance de déliquescence morale qui corrompt la vie Parlementaire, je tiens surtout à partager avec vous un message qui m’est venu du plus profond du cœur.

En toute modestie et en toute fraternité, laissez-moi attirer votre attention sur un danger auquel vous êtes exposé.

En sortant du chemin noble et honorable que le destin vous a tracé, et à vouloir nager dans les eaux troubles de l’incohérence et de l’inconstance, vous courez le risque de rater votre projection d’un grand Sénateur de la République. La situation étant ce qu’elle est, on ne peut que faire avec, dans l’espoir qu’un jour il y aura un changement.

Tant et aussi longtemps que les signes annonciateurs du changement ne viennent pas du plus haut lieu où siègent les pères conscrits, le parlement ne connaitra point la stabilité et les chaînes de la servitude aveugle qui polarisent et déchirent ce grand corps qu’est le pouvoir législatif, ne se briseront jamais.

Par ailleurs, les évènements regrettables qui sont survenus ces dernières semaines ne tendent qu’à déshonorer les Sénateurs et à ternir l’image de l’institution parlementaire

Les parlementaires conséquents, doivent mener la bataille contre la disparition des valeurs, contre le laxisme, contre la lutte sélective et partisane contre la corruption.

Votre complicité agissante est l’expression d’une profonde insouciance marquée par une dilution des mœurs, une perte de sens et de valeurs, pour laisser libre cours aux activités d’enrichissement illicite en dehors de toutes normes morales.

Une telle attitude aura des répercussions graves sur l’avenir de nos institutions.

 

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *